La co-formation entreprise - université constitue le principe à la base de la méthode pédagogique du master Ingénierie Nucléaire.
Cela se traduit par un stage de 4 à 6 mois en master 1 et une année de master 2 effectuée en alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation de 12 mois. Au total, les étudiant(e)s auront acquis en 24 mois une expérience professionnelle de 10 à 12 mois dans l’industrie nucléaire.
De nombreux intervenants industriels participent à la formation et permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances et compétences à la pointe des techniques du domaine. Des visites de sites industriels et des projets industriels viennent compléter le programme.

Le succès de la co-formation entreprise - université repose sur les stages et les missions d’alternance. Il est fondamental que le master dispose de suffisamment d’offres à proposer aux étudiants. Il est à noter que 50% des étudiants poursuivent en alternance en M2 dans l’entreprise où ils ont fait leur stage de M1. Ce dernier constitue donc un véritable test dans l’optique de la mission d’alternance de M2. Proposer ou consulter une offre.

Depuis 2008, le master organise chaque année un forum entreprises. Il réunit dans les locaux du master un grand nombre d’entreprises du nucléaire (jusqu’à 30) qui viennent proposer des offres de stage, de mission d’alternance ou d’emploi.

Afin de pouvoir réaliser cet ambitieux programme de formation, le master ingénierie nucléaire a besoin du soutien financier des entreprises à travers la taxe d’apprentissage.